7 activités à faire à Chefchaouen

DSCN3198B

Hiver 2014 : pour échapper au ciel gris et au froid, et à la routine des fêtes de fin d’année, j’ai décidé de fuir l’Europe. Mon plan: me réfugier dans un pays exotique et inconnu. C’est ainsi que je me suis retrouvée à passer 10 jours sous le soleil marocain en compagnie des abeilles – voir plus bas 🙂 – et accessoirement de mon copain.

Perdue dans les montagnes, se cache une perle bleue et blanche qu’on appelle Chefchaouen, Xaouen ou Chaouen, comme tu préféreras. Fondée en 1471, elle reçoit des visiteurs depuis la fin du 19ème siècle, période où la découvrent Charles Foucauld ou encore William Summers. Quelques années plus tard, les Espagnols occupent la ville jusqu’en 1956, où elle redevient marocaine. Aujourd’hui, 40 000 personnes y vivent et et bon nombre de touristes du monde entier y passent, attirés par son environnement naturel, son ambiance et surtout ses fameuses couleurs.

C’est ainsi que Chefchaouen nous a reçus sous son ciel bleu pendant quelques jours. J’entreprends donc de te présenter quelques activités intéressantes à faire le temps d’un week-end ou plus (ou moins d’ailleurs ;).

1) Remplir ta carte mémoire

La ville de Chefchaouen est principalement connue pour sa médina composée d’une multitude de ruelles étroites dont les parties basses des murs ont été peintes en bleu. Tu te demandes sûrement « mais pourquoi en bleu ? » Et bien, c’est très simple, car le bleu permet d’éloigner les insectes et principalement les moustiques ! C’est astucieux, n’est-ce pas ? Peut-être devrais-je penser à repeindre ma chambre en turquoise, tiens !!! C’est en raison de cette couleur que Chaouen est si connue.

Il faut dire que toutes ces différentes teintes de bleu donnent à la médina un caractère tout particulier. C’est un plaisir de se perdre et de chercher la façade qui te permettra de prendre la plus jolie photo pour la poster sur Facebook. Le problème, c’est que tous les murs sont magnifiques, donc prévois une carte avec beaucoup de mémoire !

Medina Chefchaouen

Passage medina Chefchaouen

Portes bleues medina Chefchaouen

Medina bleue Chefchaouen

2) Dîner au restaurant Morisco

Si tu souhaites te restaurer, la médina propose une multitude de restaurants pas chers. J’avoue avoir eu un coup de cœur pour le restaurant Morisco sur la place principale de la médina. Nous avons diné dans la terrasse située au dernier étage du bâtiment. Déjà en entrant dans le restaurant se dégageait une odeur irrésistible. Nous avons commandé une salade marocaine, une soupe harira, un tagine kefta et une crêpe de viande hachée. Tout était DELICIEUX ! Et la crêpe ! La crêpe !!! La meilleure que j’ai pu mangée depuis très longtemps et j’en ai mangées !!

3) Visiter la Kasbah

Visiter la Kasbah ne te coutera que 10 dirhams par personne, soit la somme modique de 1€. Une Kasbah, mot d’origine berbère, représente une espèce de forteresse et désignait à l’époque le palais du souverain ou la citadelle. Celle de Chaouen te permettra d’en apprendre un peu plus sur l’histoire et la culture de la zone grâce à une exposition petite mais très intéressante. Il est recommandable de monter au plus haut de la tour pour avoir une vue de la ville et écouter les touristes sur la place, les chiens qui aboient, les enfants qui chantent… car on oublie souvent qu’une ville ça se regarde mais ça s’écoute aussi.

Intérieur Kasbah Chefchaouen

Vue Chefchaouen Kasbah

Vue Kasbah Chefchaouen

Jardin Kasbah Chefchaouen

4) Prendre un peu de hauteur

On descend de la tour de la Kasbah pour prendre encore plus de hauteur. Direction la mosquée espagnole, qui se trouve sur le chemin qui mène à la cascade Ras-el-Ma et aux champs de kif. Ce petit trajet de 15 minutes est très facile à faire et très agréable. Une fois atteint l’objectif, assis-toi et profite de la vue sur la ville dans un silence quasi religieux.

Mosquée espagnole Chefchaouen

Vue Chefchaouen

Partie Chefchaouen

5) Fumer du kif

Chefchaouen, c’est un peu la Amsterdam du Maroc (juste un petit peu). Fumer du kif, c’est une tradition du nord du pays et de nombreuses familles vivent de la récolte de la fameuse plante. Certains touristes viennent à Chaouen dans le but d’essayer le kif, qui est apparemment de très bonne qualité. En théorie, fumer est interdit au Maroc et PUNI PAR LA LOI. Sois donc vigilent ! Cependant, il est très facile en se promenant dans les ruelles ou en prenant le chemin de la mosquée de rencontrer de jeunes hommes qui te proposeront d’en acheter ou d’aller visiter les plantations.

6) Boire du thé

La place Uta-al-Hamman est le cœur de la médina. Tout touriste qui se respecte y passe au moins 4 fois par jour. Faut dire que Chaouen, c’est pas bien grand ! La place, c’est aussi l’âme de la ville. C’est ici que les mecs qui travaillent pour les restaurants pour attirer les clients te saluent à chaque passage, t’appellent par ton prénom, te font des blagues…

C’est un point de rencontre et surtout l’endroit idéal pour boire un thé à la menthe en terrasse et parler politique et foot avec les serveurs, admirer le soleil qui joue sur les murs de la Kasbah, observer les gens faire des allers-retours et les musulmans prendre le chemin de la mosquée qui est juste en face à chaque appel à la prière. C’est aussi le lieu par excellence pour se faire toute une bande d’amies abeilles. Parce que rappelons-le, les abeilles adorent le thé à la menthe.

Thé Chefchaouen

Vue Kasbah Chefchaouen

Mosquée Chefchaouen de nuit

7) Compter les chats                                                                                                

Le Maroc, c’est le pays des chats. Blancs, noirs, roux… On en trouve partout, à chaque coin de rue, dans chaque passage. A Chefchaouen, ils s’invitent dans les restos. C’est très bien en hiver quand t’as un peu froid sur la terrasse et qu’un gentil minet vient se mettre sur tes genoux pour faire une petite sieste. C’est aussi parfait pour faire des photos.

Chats Chefchaouen

Chat Chefchaouen

En guise de conclusion, je voulais juste te faire part d’une expérience négative. Mon cas est peut-être un cas isolé mais juste au cas où. Quand à la gare routière, on a voulu prendre un bus local pour nous amener à Tétouan, on nous a arnaqués. Premièrement, on nous a fait payer 25 dirhams le trajet, quand on a vu tous les locaux payer 10 et le gars, qui nous a vendu les billets, nous a obligé, avec un ton particulièrement désagréable, une fois dans le bus à payer pour nos sacs à dos (10 dirhams chacun), ce qui ne nous était jamais arrivé dans aucun bus. Voilà, c’était juste pour avertir.

BUDGET POUR 2 JOURS 🙂                                                                                   Hôtel (2 nuits pour 2 personnes avec salle de bains commune) : 38€   Restaurants, bars… (pour 2): 45€                                                                               Entrées Kasbah : 2€                                                                                                             TOTAL 90€

Pour plus d’informations sur Chefchaouen:  http://www.chaouen.info/fr-index.html

Si tu as aimé cet article, n’oublie pas de t’abonner à la newsletter mensuelle ici! (pense à regarder tes spams!)

8 Replies to “7 activités à faire à Chefchaouen”

  1. Tes photos témoignent parfaitement du charme de cette jolie médina.

    1. Merci de ton commentaire 😉

  2. […] Activités intéressantes pour visiter Chefchaouen  […]

  3. […] d’argan, j’ai décidé lors d’un récent séjour au Maroc (ici, ici et là tu trouveras des posts sur ce voyage) d’en ramener une bouteille dans mon sac à dos: 50 ml […]

  4. […] a été la dernière étape de notre voyage au Maroc cet hiver. Après Fez, Chefchaouen et Tetouan, nous avions très envie de découvrir la capitale de cet incroyable pays mais pendant […]

  5. […] envie de me replonger dans mes photos et d’écrire un article un peu différent. Tu connais Chefchaouen? Ce bout de Maroc tout bleu où les odeurs des épices et du thé à la menthe se mélangent pour […]

  6. Dans quel hôtel t’avais séjourné?

    1. Je suis désolée mais je me souviens absolument pas du nom de l’auberge.

Répondre à bonsvoyagesetc Annuler la réponse.