Voyage en Thaïlande: Kanchanaburi (+budget)

DSCN5242b

Après un peu plus de 3 jours, nous nous aprétions à quitter Bangkok pour rejoindre la tranquille ville de Kanchanaburi. Première étape de notre périple: trouver un tuk tuk sur Khao San Road (étant logés à proximité) pour aller au Victory Monument. Après quelques négociations tarifaires, nous montons dans un véhicule. Il est 10 heures et bien entendu les rues de la ville sont pleine à craquer. Après quelques instants coincés dans les bouchons, le chauffeur de tuk tuk nous laisse à quelques mètres du Victory Monument, on y arrivera plus vite à pieds. Ce qu’on cherche ici, c’est un van qui nous emmènera à Kanchanaburi. Quelques 20 minutes plus tard, on monte à bord d’une minuscule fourgonette dont tous les rideaux sont baissés, l’obscurite totale pendant plusieurs heures de voyage. Difficile donc de profiter du paysage…

          Quelques informations sur Kanchanaburi

Située à 50 km plus ou moins de Bangkok, c’est la capitale de la province de Kanchanaburi. C’est une ville plutôt     tranquille de 52000 habitants. Les touristes la visitent pour sa proximité avec le Parc National Erawan et pour le Pont sur la Rivière Kwaï.

Kanchanaburi

Nous arrivons enfin à Kanchanaburi, à la gare routière plus précisément. A peine descendus du bus, que nous saute dessus un chauffeur de tuk tuk, il n’y en a que 2 donc on sait déjà qu’il sera difficile de négocier le tarif. En réalité, ce n’est pas un tuk tuk mais un songr taa ou, un espèce d’autobus local qu’on partage avec d’autres personnes et qui est vraiment peu cher mais voilà, ceux qui sont à la gare routière ne veulent pas te faire économiser quoi que ce soit et on paie le prix fort. Le chauffeur nous dépose dans la rue Mae Nam Khwae, où se trouve la majorité des guest houses de Kanchanaburi. Après plusieurs tentatives infructueuses (soit le prix de la nuitée était trop élevé, soit la chambre donnait pas très envie), on entre au Blue Star Guest House conseillé sur le Lonely Planet et on y reste 🙂

          Mon avis sur le Blue Star Guest House

Au niveau sympathie du personnel, on repassera. C’est à peine s’ils te regardent quand ils te parlent, je ne me souviens pas d’avoir entendu un bonjour le premier jour où nous sommes arrivés. Le positif, c’est qu’on te donne beaucoup d’informations et même un plan de la ville avec quelques lieux dignes d’intérêt. Le cadre est vraiment très joli, reposant et c’est un plaisir de se poser sur le terrasse. Mais attention aux moustiques!! Ils sont partout. Nous avons choisi un bungalow avec eau froide, très propre. Et le prix défiait toute concurrence: 200 baths la nuit pour deux personnes (5,40€).

Chambre dans guest house Blue Star a Kanchanaburi Bungalow guest house Blue Star Kanchanaburi

Il est presque 18 heures et nous décidons de profiter des dernières minutes de soleil pour aller voir le Pont sur la Rivière Kwaï, l’atout principal de Kanchanaburi. Pendant toute mon enfance, mon père voyait et revoyait le célèbre film du même nom. Du coup, pour moi, c’était une visite obligatoire: je devais voir ce pont qui m’a tellement rendue dingue; quand, au lieu de voir ma série préférée, je devais supporter un enième visionnage 😉 Après 30 minutes de marche le long de Mae Nam Khwae, nous pénétrons dans un cadre parfait: le soleil est sur le point de se coucher rendant la lumière douce et mystérieuse, le temps s’est rafraichit, la nature verdoyante se déploit sous nos regards, un garçon joue de la musique et le pont se dresse à quelques mètres devant nous… Nous marchons un peu sur le pont au milieu de quelques touristes et profitons de l’ambiance, un jus d’orange à la main.

          Quelques informations sur le Pont de la Rivière Kwaï

En 1942, en pleine Seconde Guerre Mondiale, le Japon décide de construire une voie ferrée à travers la Thailande pour rejoindre la Birmanie. La ligne est appelée la voie ferrée de la mort car 16000 personnes y ont trouvé la mort pendant la construction pour mauvais traitements, maladies ou à cause des bombardements américains et britanniques. Un pont en bois a été construit puis un pont métallique qui fut bombardé et dont les deux travées centrales furent détruites en 1945. Comme dommages de guerres, les Japonais le restaurèrent à la fin du conflit. Attention quand tu visites ce pont car il est toujours utilisé de nos jours 😉

Rue guest house Mae Nam Khwae Kanchanaburi Pont de la Rivière Kwai Kanchanaburi Pont rivière Kwai Kanchanaburi
Rivière Kwai Kanchanaburi

Nous décidons ensuite de partir nous restaurer au marché nocturne de Kanchanaburi, un vrai paradis pour ce qui concerne la nourriture et pour des prix super super bas! Tu trouveras tout ce que tu veux: fruits, salades, beignets de poisson, morceaux de poulet frit, mini gauffres fourrés, verrines sucrées… Mais ce marché ne propose pas seulement de la nourriture, tu pourras y trouver également des vêtements, du matériel électronique…

Le jour suivant, nous partons déjeuner au Tara. Puis, nous prenons un tuk tuk pour aller à la gare routière de Kanchanaburi. De là, nous nous mettons en quête d’un bus qui nous mènera à Tha Meuang. Le billet se paye à bord. Nous descendons à l’arrêt de bus et cherchons une moto-taxi pour nous emmener aux temples de Tham Seua et Tham Khao Noi, notre destination finale. Les chauffeurs qu’on rencontre ne parlent pas un mot d’anglais, impossible de négocier le prix. On part à trois sur la moto et là, c’est le drame!!!! En descendant de l’engin, je me brûle la jambe avec le pot d’échappement :'( Tu imagines la douleur mais après tout ce chemin, impensable de faire demie tour et on part visiter les temples. Ce fut le pire moment de tout le séjour, la douleur était difficilement supportable mais c’est les risques du voyage 😉 et j’ai essayé de profiter au maximum du lieu même si ça a été compliqué!

          Quelques informations sur le Wat Tham Seua et le Wat Tham Khao Noi

Ces deux temples se trouvent sur une coline, très éloigné du centre-ville de Kanchanaburi. Leur principal intérêt est leur différents styles architecturaux. L’entrée y est gratuite. C’est un lieu magique pour admirer la nature environnante d’en haut. C’est une zone que visite les bus de touristes, si tu y vas seul(e), le chauffeur de moto-taxi te dira (ou plutôt se fera comprendre avec des signes. LOL) qu’il reviendra te chercher dans une heure. Accepte car ce sera presque impossible de trouver quelqu’un pour te ramener près de l’arrêt de bus. Pour monter en haut de la coline, si tu ne souhaite pas monter les nombreuses marches, tu peux utiliser le funiculaire.

Déjeuner Tara et bus gare Kanchanaburi Statue animaux Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi Wat Tham Seua etWat Tham Khao Noi   Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi Wat Tham Seua et Wat Tham Khao NoiWat Tham Seua et Wat Tham Khao NoiBouddha Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi Tête Bouddha Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi  Vues Wat Tham Seua et Wat Tham Khao NoiEscaliers Wat Tham Seua et Wat Tham Khao Noi

Avec ma jambe en feu, la visite m’a semblée interminable. C’est non sans mal qu’on a refait tout le chemin inverse, jusqu’à l’hôtel, car j’avais du mal à marcher et je devais m’asperger d’eau sans cesse. Une fois à Kanchanaburi, je pars montrer ma brûlure dans une pharmacie et direction l’hôtel pour me soigner.

Plus tard dans l’après-midi, nous décidons de visiter le cimetière de guerre des Alliés de Chung Kai. Le lieu est solennel. Ici, reposent 1400 soldats du Commonwealth et 300 Hollandais. Ce cimetière est extrêmement bien entretenu et contraste radicalement avec le cimetière de civils thailandais de Kanchanaburi (Je pense que ce sont des civils thais qui y reposente mais je n’en suis pas sûre car je n’ai pas trouvé d’infos à ce sujet). C’est très triste de voir la différence de traitement entre les deux cimetières: l’un étant extrêment bien entretenu alors que l’autre semble à l’abandon. Plus tard, dans la soirée, nous irons dîner à nouveau dans l’incroyable marché de nuit avant de partir le lendemain en direction d’Ayuttaya.

Cimetière des alliés Commonwealth et Hollande Kanchanaburi Plaque cimetière alliés Commonwealth et Hollande Kanchanaburi Pierre tombal cimetière Kanchanaburi Tombes colorées cimetière KanchanaburiTombes cimetiere Kanchanaburi

J’ai beaucoup aimé Kanchanaburi et ses airs de petit village tranquille. C’est avec un peu de tristesse que je l’ai quittée. Si c’était à refaire, j’y resterai un jour de plus et en profiterais pour visiter le parc national d’Erawan ou faire un tour en éléphant, ce que je n’ai pas pu faire à cause de la brulûre… Next step: Ayutthaya!!!

INFOS PRATIQUES

Négocier le prix d’un tuk tuk

Le chauffeur de tuk tuk essaiera de te faire payer toujours plus cher que ce qu’il ferait payer à un local. On peut les comprendre, il faut bien qu’ils mangent donc pourquoi pas se faire quelques baths supplémentaires mais ça énerve qu’on te prenne pour un(e) imbécile! Donc négocie toujours le tarif avant de monter. Le « vrai » prix peut être jusqu’à 4 fois plus bas que celui qu’on t’annoncera. Si tu es dans une zone où se trouve plusieurs tuk tuks, si un refuse de baisser le prix, passe au suivant. Même chose pour les motos taxis.

Prendre un van à Victory Monument

En arrivant, il suffit de se diriger entre les deux files de stands divers et variés. Plusieurs groupes de personnes sont assises derrière des bureaux et chacun vend des billets pour des destinations différentes. Celles-ci sont indiquées sur une pancarte posée sur le bureau. Il suffit ensuite d’acheter son billet, d’attendre que le van arrive et de monter à bord. En cas de doute, il suffit de demander à n’importe qui. 

BUDGET POUR DEUX

  • Tuk tuk Khao San Road: initialement à 200 baths (5€), nous réussissons à baisser le prix à 100 (2,70€)
  • Bus Bangkok-Kanchanaburi: 240 baths (6,50€)
  • Songr taa ou Kanchanaburi: 100 baths (2,70€)
  • Hotel pour deux nuits: 400 baths (10,80€)
  • Dîner marché nocturne: 140 baths (3,80€)
  • Petit déjeuner: 185 bahts (5€)
  • Tuk tuk Kanchanaburi: 80 baths (2,20€)
  • Autobus aller-retour: 50 baths (1,35€)
  • Moto taxi: 200 baths (5,40€) très cher!!
  • Funiculaire: 40 baths (1,80€)
  • Tuk tuk Kanchanaburi: 70 baths (1,90€)
  • Pharmacie: 115 baths (3,10€)
  • Déjeuner: 350 baths (9,45€)
  • Dîner marché nocturne: 130 baths (3,50€)
  • Petit déjeuner: 155 baths (4,20€)
  • Tuk tuk Kanchanaburi: 60 baths (1,60€)
  • Autres: 725 baths (20€)
  • TOTAL: 3140 BATHS (84,90€)

CARTE KANCHANABURI

Si tu as aimé cet article, n’oublie pas de t’abonner à la newsletter mensuelle ici! (pense à regarder tes spams!)

6 Commentaires

  1. Bien sympa cet endroit. C’est fou les couleurs tape à l’oeil des temples en Thaïlande, bien différents de l’Inde mais c’est joli. De tout façon avec nos yeux d’occidentaux on est émerveillé par tout.

    1. Oui, tu as raison! A chaque fois qu’on voit quelque chose de différent de ce qu’on connaît, on est tout émerveillés 😉

  2. […] un court séjour à Kanchanaburi, on prend la direction d’Ayutthaya dont on veut absolument visiter les ruines (surtout moi). […]

  3. […] Mai Rai Hospital comme me l’indique mon assurance maladie. La brûlure que je me suis fait à Kanchanaburi ne s’améliore pas vraiment alors je préfère consulter un spécialiste. Les employés […]

  4. […] Jour 2: le soleil est un peu plus présent que la veille mais rien d’extraordinaire. On part sur la plage, un ami à quatre pattes décide de nous tenir compagnie un moment. Puis nous déjeunons dans le restaurant de l’hôtel, prix excessif et nourriture moyenne. Il fait beau, on décide de découvrir une autre plage, Taa Cha Bay, où il se dit qu’on peut observer des petits requins. Il fait beau, chaud, la température est parfaite. Après plusieurs heures dans l’eau, nous partons manger. Un retour rapide à la guest house avant de repartir sur la plage. Enfin, ça c’était le plan car il s’est mis à pleuvoir à verse. Du coup, rebloqués à l’hôtel. J’en profite pour aller à l’hôpital de l’île pour qu’ils me soignent la brûlure que je me suis fait à Kanchanaburi. […]

  5. […] de spéciale hormis profiter de la plage de Ao Nang et soigner la brûlure que je me suis faite à Kanchanaburi dans une clinique. Avant de rentrer à l’hôtel, on achète notre billet pour l’excursion […]

Laisser un commentaire