Voyage en Thaïlande: Koh Tao (+ budget)

Koh Tao

Pour atteindre Koh Tao, le voyage est long. A la gare de Chiang Rai, le bus de la compagnie Greenbus n’est pas pressé. C’est le moins que l’on puisse dire étant donné qu’il arrive avec plus d’1h20 de retard. Une fois à son bord, on sait qu’on en a pour 17 heures de trajet avant d’arriver à Chumphon d’où nous prendrons un ferry pour rejoindre l’île de Koh Tao.

Pourquoi Koh Tao?

En pleine saison des pluies, les îles du Golfe de Thaïlande sont celles qui sont le plus épargnées par les averses (en théorie). On a donc eu envie d’y passer quelques jours, histoire de s’assurer de pouvoir se prélasser un peu sur la plage. Puis on avait envie d’éviter la très touristique Koh Samui et Koh Phangan ne nous faisait pas envie plus que ça. C’est ainsi qu’on s’est décidés pour Koh Tao, l’île de la tortue compte 1500 habitants et est réputée pour être le lieu parfait où prendre des cours de plongée.

Koh Tao.jpg

L’arrivée à Chumphon

Après nos 17 heures de bus by night (heureusement) nous arrivons à Chumphon, arrêt obligatoire pour prendre le ferry. L’autocar nous dépose très loin du centre-ville dans une zone plutôt perdue, pas de taxi, pas de tuk tuk, seulement quelques motos-taxis sur lesquelles on ne montera pas à cause de nos bagages (pas vraiment commode). Complètement au hasard, on décide de prendre une longue rue, en croisant les doigts pour qu’elle nous mène au centre-ville. Par chance, on a vu juste et après quelques minutes de marche, on arrête un sorng-taa-ou. 10-15 minutes plus tard, on arrive à destination. On ouvre notre Lonely Planet et on choisit un hôtel (le prochain ferry ne part que le lendemain), on opte pour le Fame Guest House. Les employés sont plutôt aimables, la chambre spartiate mais c’est suffisant, la guest-house bien située et on peut y réserver le ferry pour Koh Tao. Et petit plus, ils t’offrent un guide de l’île. La ville de Chumphon ne mérite pas qu’on s’y attarde, il n’y a rien de bien intéressant…

Le voyage en ferry

Tôt le matin, très tôt, vers 5h ou 6h, on nous colle une étiquette Koh Tao, un taxi nous récupère. On pense qu’il nous amène à l’embarcadère mais nous laisse à la gare où se trouve le guichet de Lomprayah, la compagnie de ferrys. Des dizaines et des dizaines de touristes, un chaos impressionnant. Après un tour au guichet, on attend tous de monter dans nos bus respectifs. Une fois à bord, on attend encore avant que le bus ne démarre. Le soleil se lève, on arrive à l’embarcadère et bien sûr, on refait la queue pour monter dans un des deux bateaux qui nous attendent. La traversée est tranquille, beaucoup finissent leurs nuits. Puis nous débarquons, les moutons descendent du ferry en file indienne, on fait la queue pour sortir et reprendre notre liberté. Un petit déj’ rapide et on prend un taxi hors de prix pour rejoindre Chalok Baan Kao Bay. Le ciel est menaçant, les nuages flottent au-dessus de nos têtes, on entre par hasard dans la guest-house Kae Big Fish. Les filles de l’hôtel nous accueillent avec le sourire, on visite notre chambre, on décide de la prendre. La guest-house se trouve sur la plage, il suffit de descendre les escaliers et faire quelques pas pour étendre sa serviette. Ça pourrait être parfait, un paysage de rêve si tout n’était pas si gris. La chaleur est là mais le soleil fait de la résistance.

3 jours à Koh Tao

Jour 1: après une douche rapide, on file sur la plage, il pleut pas alors il faut en profiter. L’eau est bonne, il y a peu de monde. Après quelques heures, on file manger dans la zone des restaurants. Le temps nous empêche de profiter encore un peu de la plage, la pluie fine certes, mais pluie quand même nous oblige à observer l’océan depuis le balcon de notre chambre.

kae-big-fish-koh-taoChalok-baan-kao-baychalok-baan-kao-taochalok-baan-kao-baynourriture-koh-tao

Jour 2: le soleil est un peu plus présent que la veille mais rien d’extraordinaire. On part sur la plage, un ami à quatre pattes décide de nous tenir compagnie un moment. Puis nous déjeunons dans le restaurant de l’hôtel, prix excessif et nourriture moyenne. Il fait beau, on décide de découvrir une autre plage, Taa Cha Bay, où il se dit qu’on peut observer des petits requins. Il fait beau, chaud, la température est parfaite. Après plusieurs heures dans l’eau, nous partons manger. Un retour rapide à la guest house avant de repartir sur la plage. Enfin, ça c’était le plan car il s’est mis à pleuvoir à verse. Du coup, rebloqués à l’hôtel. J’en profite pour aller à l’hôpital de l’île pour qu’ils me soignent la brûlure que je me suis fait à Kanchanaburi.plage-chalok-baan-kaoplage-chalok-baanbateaux-koh-taoroches-koh-taokoh-taoTaa-Cha-Bayplage-taa-cha-bayplage-taa-cha-bayplage-taa-cha-baytaa-cha-bay-koh-taohauteurs-koh-tao

Jour 3: et accessoirement dernier jour sur l’île. On prie pour qu’il fasse beau mais c’est pas le cas. Le ciel est menaçant mais il ne pleut pas. On réserve dans la guest house notre voyage en ferry pour rejoindre Ao Nang le lendemain et on part à pied découvrir la plage de Taa Toh Yai. Et c’est là que mon copain a eu l’idée de louer un quad pour visiter l’île, c’est parti: Nang Yuan Terrace, Aow Muang, Sairee, Hin Wong Bay, et pour finir la plus jolie plage de l’île Sai Nuan 2 (même si sur les photos, c’est pas flagrant!!!). Après un court dîner, on part boire un cocktail sur la plage au Bubble Bar. taa-toh-yai-beachroches-koh-taoNang-yuansairee-beachbateaux-sairee-beachaow-muanghin-wong-bayroute-koh-taovue-koh-taopalmiers-koh-taociel-koh-taosai-nuan-beachSai-nuan-beach-koh-taobateaux-sai-nuan-beachplage-sai-nuan-beach

Le lendemain, un taxi vient nous chercher, nous dépose à l’embarcadère de Lomprayah où il faudra faire la queue pendant deux heures pour embarquer. Encore cette impression d’être considéré comme un mouton, attendre dans la chaleur et en plein soleil dans un joli bordel. Oui, en plein soleil, car Koh Tao a décidé de nous dire au revoir sous un grand ciel bleu. Pas de chance…

embarcadère-lomprayahîle-koh-tao

Voilà, notre séjour à Koh Tao est fini. Dernière étape avant de retourner en Espagne: Ao Nang.

QUELQUES ADRESSES

Fame Guest House: 188/20-21 Saladang Road, Chumphon / Kae Bigh Fish Resort: Chalok Baan Kao Beach, Koh Tao / Bubble Bar: Chalok Baan Kao Beach, Koh Tao

BUDGET POUR 2

  • Autobus Chiang Rai-Chumphon: 2200 baths (59, 50€)
  • Sorng Taa Ou: 40 baths (1,08€)
  • Fame Guest House (une nuit, chambre double, SDB privée): 300 baths (8,11€)
  • Ferry Chumphon-Koh Tao (taxi et bus inclus): 1400 baths (37,84€)
  • Taxi Koh Tao: 300 baths (8,11€)
  • Kae Bigh Fish (trois nuits, chambre double, SDB privée): 4500 baths (121,62€)
  • Petit déjeuner guest house: 90 baths (2,43€)
  • Quad (tarif une journée): 600 baths (16,22€)
  • Cocktails: 320 baths (8,65€)
  • Repas: 1040 baths (28,11€)
  • TOTAL: 10790 BATHS (291, 62)

Et si tu as aimé cet article, n’oublie pas de t’abonner à la newsletter mensuelle ici! (pense à regarder tes spams!)

 

6 Commentaires

  1. […] Ainsi j’achève notre court séjour à Chiang Mai. C’est une ville qui a tant à offrir que je pense que ça vaut le coup d’y rester quelques jours supplémentaires. La suite de nos aventures nous amènera à Chiang Rai. Je n’écrirai pas d’article dessus : ce fut le bug du voyage. On se retrouvera pour la prochaine étape : Chumphon et surtout Koh Tao ! […]

  2. annima.fr dit : Répondre

    LA couleur de l’eau est quand même folle!

    1. Je vais faire ma rabat-joie 😉 mais la couleur est plus jolie en photo qu’en vrai 🙁

  3. […] Koh Tao, c’est fini. Place à la dernière étape de notre voyage: Ao Nang. Notre billet de ferry en main, on s’apprête à vivre un long voyage. […]

  4. […] cet été j’étais en Thaïlande alors c’est vrai qu’à Bangkok, Chiang Mai ou Koh Tao, tout le monde parle anglais mais franchement j’ai eu beaucoup de mal à les comprendre. Et […]

  5. […] Bilbao (Espagne), Bangkok, Kanchanaburi, Ayutthaya, Sukhothai, Chiang Mai, Chiang Rai, Chumphon, Koh Tao, Ao Nang, Bangkok, Bilbao […]

Laisser un commentaire