Critique restaurant: El Perro Chico (Bilbao)

1449774580 (1)

En tant que ventre sur pattes, j’adore découvrir de nouveaux restaurants mais mon budget étant ce qu’il est, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas pousser la porte de l’un d’eux.

Si tu suis ce blog, tu auras sûrement compris que je vis à Bilbao en Espagne. Plus précisément près de Bilbao la Vieja, un quartier riche en restaurants et ça faisait quelques mois déjà que j’avais envie de tester El Perro Chico. Pendant de longues années, ce restaurant a été un des établissements phare de la ville fréquenté par les célébrités qui passaient par Bilbao: Frank Gehry, Sofia Loren, Brad Pitt s’y sont attablés et ont goûté à une cuisine d’excellente qualité. Puis le patron est mort et le restaurant a été repris par d’autres. Une décoration différente et surtout un style gastronomique différent. C’est ce nouveau Perro Chico que j’ai pu apprécier il y a peu.

1449774580 (1)

L’ambiance

La décoration est des plus simples. Rien d’extravagant, de tape à l’oeil mais rien non plus de froid ou d’ennuyeux. Le restaurant a beau être plein, on s’entend parler et c’est quelque chose d’important pour moi (je déteste devoir élever la voix au restaurant).

PicMonkey Collage.jpg

Le service

Nous avons eu à faire à 2 serveurs. Un garçon qui nous a emmené à notre table et pris notre commande et une fille qui nous a servi les plats. Les deux étaient très souriants, sympathiques et efficaces. Quant au service, il est ultra rapide, tu n’as absolument pas le temps d’attendre entre chaque plat et la nourriture arrive toujours chaude.

La nourriture

Je n’ai pas été déçue, les rumeurs disaient vrai, c’était délicieux. Voyons ça d’un peu plus près.

Empanadillas japonesas

A première vue de simples dim-sums mais les ingrédients sont assez surprenants car pas asiatiques mais plutôt méditerranéens. Du coup, c’est une vraie surprise une fois en bouche. La portion est très petite donc si c’est pour partager, mieux vaut prendre 2 entrées.

20151205_213805B.png

Pollo coral con polenta al parmesano (un type de poulet à la polenta au parmesan)

Je suis pas fan de poulet, je trouve que c’est une viande plutôt sèche même accompagnée d’une tonne de sauce mais ce plat était très bon. Le fameux poulet était extrêmement juteux et savoureux. La portion, quant à elle, suffit à te remplir l’estomac. Le seul bémol, c’est que la polenta n’avait pas trop le goût du parmesan.

20151205_214624B.jpg

Magret de pato con salsa thai y chucrut de col lombardo (magret de canard à la sauce thai et choucroute de chou lombard)

Un délice!!! J’adore le magret de canard mais je suis souvent déçue car dans beaucoup d’établissements, la cuisson n’est pas géniale. Mais là, rien à redire: cuisson parfaite, chair tendre et graisse croustillante, la sauce thai apporte une touche originale et relève le plat, et le chou était bon.

20151205_214610B.jpg

Txoko power (pouvoir du chocolat)

A réserver aux fans de chocolat, ce qui n’est pas mon cas. En effet, j’aime le chocolat mais à petite dose et surtout quand il n’est pas amer mais très sucré. Ce dessert propose des minis-desserts au chocolat sous plusieurs formes: glace, gâteau, truffe… D’après mon copain qui adore le chocolat, c’était très bon.

20151205_222250B.jpg

Cheesecake de sesamo y té macha con helado negro (Cheesecake de sésame et thé macha avec glace noire)

Je suis un peu masochiste, je n’aime pas vraiment le sésame ni le thé macha mais j’ai choisi ce dessert car la « helado negro » m’intriguait au plus au point et comme je suis quelqu’un de très (trop?) curieux, il fallait bien que je prenne le risque! Donc j’appréhendais de me retrouver face à un dessert que je n’allais pas aimé du tout mais ça a été tout le contraire. La glace noire est en réalité une glace au sésame (enfin, c’est ce que je crois), la saveur est douce et sucrée. Quant au cheesecake, c’était très bon notamment grâce à un espèce de sablé avec une saveur de caramel beurre salé qui servait de base au cheesecake.

20151205_222240B.jpg

En bref, un dîner vraiment délicieux aux saveurs originales et bien marquées. C’est vraiment un restaurant que je te conseille si tu aimes l’originalité et faire de nouvelles découvertes gustatives. En plus, les prix sont vraiment corrects, sans être très bons marché, ils restent accessibles à la plupart des budgets.

ADDITION POUR 2: Empanadillas: 6,80€   /   Pollo coral: 10€   /   Magret de pato: 15€   /   Txoko power: 5€   /   Cheesecake: 6,50€   /   Verre de vin: 1,30€  TOTAL (TVA INCLUSE): 44,60€

El Perro Chico      Calle Arechaga 2    48003 Bilbao          Pour plus d’infos : www.facebook.com/elperrochicobilbao/

Un autre restaurant à tester dans le quartier: Dando la Brasa

Si tu as aimé cet article, n’oublie pas de t’abonner à la newsletter mensuelle ici! (pense à regarder tes spams!)

One Reply to “Critique restaurant: El Perro Chico (Bilbao)”

  1. […] Les plats sont innovants et surtout délicieux et savoureux. Les serveurs souriants. Si tu veux bien manger à un prix plutôt économique, n’hésite pas et pense à réserver! Pour un article sur ce restaurant, c’est par là. […]

Laisser un commentaire