Préparer son voyage à Istanbul

2217955298_9890ca05aa_z1

Dans une semaine tout juste, je serai en ce moment même dans un avion à destination d’Istanbul. Je resterai 6 jours dans la ville turque et j’ai eu envie d’écrire un article pour te donner quelques infos si toi aussi, tu as envie de visiter ce coin du monde.

2217955298_9890ca05aa_z1

1) Pourquoi Istanbul? 

A Noël, mon copain et moi avons peu de vacances donc on privilégie les destinations proches pour pouvoir en profiter le plus possible et ne pas avoir à passer tout notre temps dans les transports. J’avais personnellement très envie de visiter Istanbul. En effet, c’est une ville chargée d’histoire, qui a vu de nombreuses civilisations fouler son sol. Le côté ville à cheval sur l’Europe et l’Asie doit lui conférer un certain charme. Et puis, il y a les loukoums!!! Donc pour moi, Istanbul c’était un peu une évidence même si nous avions aussi pensé à d’autres destinations.

Et puis, c’est en regardant des offres de packages, que mon copain en a découvert une qui avait l’air pas mal du tout sur Logitravel, un site qui propose plusieurs services touristiques dont des combinaisons vol et hôtel. L’idée de partir à Istanbul, c’est d’un coup concrétiser.

2) Acheter le séjour

Je suis pas très fan de ce genre de sites, je préfère largement organiser mes voyages point par point: hôtel, transport, visites… et en général, c’est beaucoup moins cher! Mais sur ce coup, leur offre était bien moins coûteuse que d’acheter vol et séjour en hôtel ou airbnb alors on s’est laissés tenter.  En effet, 752€ pour deux pour le vol aller-retour Bilbao-Istanbul (Turkish Airlines) et 7 nuits d’hôtel avec petit déjeuner inclus, c’est plutôt correct. On a pris cette offre début novembre, soit un peu plus d’1 mois et demi avant le départ.

3) Prendre une assurance maladie

L’assurance maladie, c’est juste incontournable si tu pars hors-Europe. On a choisi la compagnie Iati, qu’on avait déjà pris pour notre voyage en Thaïlande. C’est pas que j’en ai été très contente (j’ai malheureusement du m’en servir) mais ça n’a pas été catastrophique non plus. En plus, en utilisant le code de réduction qu’on trouve sur plusieurs blogs en langue espagnole, tu peux bénéficier d’une réduction de 5%. C’est jamais négligeable. En tout cas pour 8 jours pour nous deux,  ça nous a coûté 35,97€.

4) Besoin d’un visa?

Alors pour nous les Français, comme souvent, pas besoin d’un visa. On peut rentrer sur le territoire avec notre passeport et même une carte d’identité.

Mon copain étant espagnol, lui, a besoin d’un e-visa, très facile à obtenir sur ce site internet. Plusieurs nationalités doivent faire la demande de ce visa si elles veulent visiter la Turquie. Il est également possible (toujours pour certaines nationalités) de le faire une fois atterri, avant de passer l’immigration. Le passeport comme la carte d’identité, doivent être valable 180 jours après l’entrée sur le territoire turc.

Bien sûr, ces informations sont super importantes et ce que je viens de dire peut changer à tout moment donc consulte ton ambassade au moment de l’achat de tes billets d’avion. De toute façon, une chose est sûre la durée maximum de séjour est comme dans la plupart des pays, de 90 jours. Sinon, le visa est obligatoire.

5) Se faire vacciner?

Officiellement, il n’y aucun vaccin obligatoire à faire pour visiter la Turquie. Mais bien entendu, comme partout sur la planète, il est vivement conseillé d’être à jour dans ses vaccins de DTCP et hépatites A et B.

6) Prendre un adaptateur?

Le voltage et la fréquence en Turquie sont les mêmes qu’en France donc on ne s’encombre pas d’un adaptateur dans notre valise!

7) Connaitre le climat

Point super important pour savoir quoi mettre dans sa valise. Alors, franchement les fêtes de fin d’année ne sont pas le meilleur moment pour partir en Turquie car il fait froid et je déteste le froid. Enfin, va falloir faire avec! Et c’est pas non plus un froid polaire donc je veillerai juste à avoir les vêtements adéquats. En général, il pleut aussi pas mal pendant le mois de décembre. Pour consulter le climat de n’importe quel lieu sur le globe, tu peux jeter un œil au site Quandpartir.

7) Attention à l’eau!!!

Comme dans de nombreux pays, il est déconseillé de boire l’eau du robinet mais de boire de l’eau embouteillée.

8) Où changer son argent?

Il est conseillé de changer son argent dans les bureaux de change dans les zones touristiques où les taux sont plus intéressants qu’à l’aéroport.

9) On laisse un pourboire?

Sujet délicat que celui du pourboire. Personnellement, je déteste en laisser, c’est mon côté radine. En tout cas, dans les restaurants turcs le service est rarement inclus dans la note donc il faudra que je pense à laisse 10% de pourboire au serveur. Pas sûre que j’y pense.

10) Que lire pour préparer son voyage?

DSCN6910.JPGJe suis passée à la bibliothèque de mon quartier et j’ai récupéré Estambul de cerca (Istanbul de près), un petit guide by Lonely Planet qui se focalise sur Istanbul. Alors ces informations datent un peu, il a été édité en 2009 mais c’est suffisant pour me donner une idée des différents quartiers de la ville, des lieux touristiques… D’autant plus qu’armer de mon petit carnet, je complète mes recherches avec les blogs de Tukibomp  et Leblogdistanbul (en français) et de Elpasodelhombre et Viajes.chavetas (en espagnol).

Voilà, j’espère que ces quelques lignes ont pu éclairer certain(e)s d’entre vous qui préparent également un voyage. Et tu peux suivre mes aventures à Istanbul sur mon compte Instagram.

Si tu as aimé cet article, n’oublie pas de t’abonner à la newsletter mensuelle ici! (pense à regarder tes spams!)

4 Commentaires

  1. Bon voyage!!

    1. Je suis déjà rentrée mais merci quand même 😉

      1. Comment c’etait? As tu fais un article sur ton voyage?

        1. bonsvoyagesetc dit : Répondre

          A part l’avion perdu à cause de Logitravel et l’annulation de vol de Turkish Airlines, ce fut un bon voyage. L’article arrive bientôt 😉

Laisser un commentaire