Visiter Valencia : monuments, plage et Fallas

Visiter-Valencia

On a tous des villes qu’on a envie de visiter, qui forment notre liste à rallonge des endroits à voir. La mienne est immense, la tienne sûrement aussi 😉 Visiter Valencia a toujours été un projet depuis le début de mon expatriation en Espagne. Une amie de lycée y avait fait son Erasmus et m’en avait toujours dit du bien mais c’est surtout Las Fallas qui m’attiraient. En mars dernier, j’ai pu visiter la ville avec une amie le temps d’un week-end. En voici le récit en 9 points.

1. Las Fallas

Las Fallas, c’est un des évènements phare de la vie culturelle et festive espagnole. Un moment spéciale dans la vie de Valencia, qui l’a rendue célèbre en Espagne mais aussi hors des frontières ibériques.

Il s’agit de structures de papier mâché, soutenues par du bois, crées par des comisiones falleras, des associations qui pendant une année durant, recherchent des financements pour payer la fête et leurs propres monuments. Elles traitent souvent d’un thème d’actualité et le ton est, en général, satirique. Las fallas peuvent mesurer plus de 30 mètres. La figure centrale est souvent entourée de figures plus petites.

Une fois devant ces monuments vraiment impressionnants, on prend conscience du travail incroyable et minutieux que doivent réaliser charpentiers, peintres et sculpteurs pendant des semaines. Le soir de la Crema, ils sont brûlés devant les yeux ébahis des Valenciens, touristes et sûrement des pompiers qui ne sont jamais loin.

La fête ne se résume pas qu’à ça. On peut également assister à un merveilleux feu d’artifice et à d’autres évènements pyrotechniques. La foule passe son temps à tirer des pétards à toutes heures du soir comme de la journée et à la nuit tombée, elle fréquente les bars dans la rue, le tout en musique.

Pourquoi je n’ai pas aimé les Fallas?

Bien que les monuments soient grandioses. Je n’ai pas aimé cette fête à laquelle je souhaitais assister depuis de longues années. La raison ? Il s’agit d’une fête très touristique où bon nombre ne viennent que pour boire et faire la fête. Le nombre de très jeunes adolescents alcoolisés la nuit m’a aussi pas mal dérangé et pourtant je ne suis pas la dernière pour boire. Et les pétards tirés tout le temps, partout. Pire les gens qui vous les tirent presque dessus. J’ai bien cru devenir sourde une fois. Et puis à l’heure des téléphones portables, il est bien difficile de voir le feu d’artifices ou las Fallas brûler quand des dizaines d smartphones se dressent devant toi.

Je pense que pour vraiment profiter de la fête et l’apprécier à sa juste valeur, il faut être accompagner de locaux qui en connaissent bien son fonctionnement et s’éloigner des lieux trop fréquentés.

Fallas-2017

fallas-valencia

Fallas-2017

Fallas-Valence

Fallas-2017

2. La Lonja de la Seda

On l’appelle aussi Lonja de los Mercaderes. Il s’agit d’une oeuvre de style gothique civil valencien, située au centre-ville de Valencia. Seul monument classé au Patrimoine de l’Humanité de la ville, s’est par conséquent, un lieu incontournable pour les touristes.

Construite entre 1482 et 1548, c’est un monument témoin de la prospérité commerciale et un symbole du pouvoir qu’avait la ville pour attirer les commerçants à un moment difficile pour l’économie locale.

Il est possible de visiter le monument gratuitement les dimanches et jours fériés de 10h à 14h. Son petit jardin est un excellent endroit pour se reposer un moment à l’ombre des orangers.

Monument-Valencia

Lonja-seda-valencia

Lonja-seda-valencia

Lonja-Mercaderes

lonja-valencia

3. Les Marchés

J’adore les marchés depuis ma visite de la Boqueria à Barcelona il y a des années. A chaque visite d’une nouvelle ville, c’est un passage obligé dans mon parcours.

Commençons par le Mercado Colon. Au début du 20è siècle, il devient nécessaire de doter cette partie de Valencia d’un marché. On en débute donc sa construction et on l’inaugure le soir du réveillon de Noël 1916. Des décennies plus tard, la ville décide de le réhabiliter pour en faire un espace plus actuel : restaurants, bars et boutiques côtoient poisson et chair frais. Mon téléphone s’étant éteint une fois là-bas, je n’ai qu’une photo extérieure à te montrer 🙁

Pour parler du Mercado Central de Valencia, un mot vient spontanément : magnifique. De style moderniste, ce marché fut construit également au début du 20è siècle. Des centaines de petits commerçants viennent y vendre leurs produits frais et permettent aux visiteurs de profiter de leurs cinq sens. Ce qui en fait un lieu incroyable, c’est sa superbe coupole.

mercado-colon-valencia

mercado-central-valencia

mercado-central-valencia

marché-valencia

mercado-central-valencia

mercado-central-valencia

mercado-central-valencia

5. Les tours

Monuments emblématiques de la ville, les Torres de Serranos ont été construites au 14è siècle. De style gothique valencien, elles faisaient partie de la muraille chrétiennes de Valencia. Il est possible de monter en haut pour apprécier la vue environnante.

Quant aux et Torres de Quart, elles faisaient également partie de la muraille. Construites un siècle plus tard, elles sont du même style que les Serranos.

Torres-serranos

torres-de-quart

6. Plaza de la Reina y Plaza de la Virgen

La plaza de la Reina est une des places les plus animées de la ville. Elle offre une jolie vue sur la cathédrale. La place est couverte d’espaces verts, ce qui en fait un lieu parfait pour un picnic improvisé ou une sieste à l’ombre des arbres.

Quand à la plaza de la virgen, elle est bordée par la cathédrale, la Basilique de la Virgen de los Desamparados y le Palacio de la Generalidad. Ce qui en fait un lieu particulièrement impressionnant.

DSCN9472b

DSCN9482b

7. Se perdre dans le centre-ville

Valencia recèle de trésors architecturaux et de charmantes petites places. De jour, on peut admirer les jolies façades des bâtiments mis en valeur par un grand ciel bleu et la nuit, les immeubles s’illuminent et laissent apprécier une autre facette de la ville.

Il ne faut donc pas hésiter à se perdre dans ses rues et à lever la tête pour admirer tout ce que Valencia a à offrir aux touristes.

Palacio-Marques-Dos-Aguas

ville-valencia

valencia

Bâtiments-valencia

Valencia-nuit

 

immeuble-valencia

place-valencia

8. El Cabanyal

Marre du centre-ville de Valencia ? C’est sûrement le bon moment pour prendre un bus et partir à la découverte de l’ancien quartier de pêcheurs de la ville.

A quelques mètres de la mer, on trouve les Poblados Marítimos et le plus connu d’entre eux, c’est Cabanyal. Ils ont connu la peur de la destruction mais son toujours debout. C’est même plus que ça, ce quartier est devenu un véritable lieu de visite touristique.

Ce qui attire, ce sont ces longues rues parallèles à la mer et composées de dizaines de maisons colorées, où vivaient à l’époque les pêcheurs. Un espèce de Noting Hill made in Spain où se succèdent les façades Instagram.

maison-cabanyal

cabanyal

Cabanyal-Valencia

cabanyal-valencia

cabanyal-valencia

cabanyal-valencia

9. Playa del Cabanyal

Valencia, est aussi très connue pour ses plages. Etant donné que nous nous trouvions dans le quartier, c’est à la playa de las Arenas ou playa del Cabanyal que nous nous sommes rendues mais au mois de mars, nous n’avons pas pu profiter de son sable fin. La plage est bordée par une promenade maritime où se trouvent quelques locales où boire et manger une paella, la spécialité de la ville.

playa-cabanyal

playa-valencia

playa-arenas-valencia

cabanyal-valencia

J’espère que certains d’entre vous auront envie de partir visiter Valencia après avoir lu cet article. Il y a une seule chose que je n’ai pas eu le temps de faire pendant ces 2 jours de visite très intense, c’est de faire un tour à La Ciudad de las Artes y las Ciencias. Il s’agit d’un complexe de loisir qui abrite des monuments modernes et spectaculaires (tout du moins en photos).

 

 

2 Replies to “Visiter Valencia : monuments, plage et Fallas”

  1. super, cette ville est vraiment magnifique

    1. C’est vrai que c’est jolie 🙂

Laisser un commentaire