bonsvoyagesetc@hotmail.com

Visiter Mexico DF : dernier jour au Mexique

Visiter Mexico DF : dernier jour au Mexique

Le bus depuis Guanajuato me laisse à la gare routière du nord. Il fait déjà nuit mais ça n’empêche pas le monde de squatter les rues. J’arrive tard à mon hôtel et décide de partir à la recherche d’un 7/11 pour y acheter de quoi dîner. Le jour suivant, je n’ai qu’une envie : me promener tranquillement dans les rues de la capitale mexicaine, seule, en mode nostalgique. Ce sera peine perdue. Les Mexicains sont trop chaleureux pour ça.

Pendant que tu lis ce post, je te conseille d’écouter :

Une matinée au parc 

J’ai envie d’un dernier petit déjeuner mexicain. En arpentant les rues presque vides de la ville de si bon matin, je tombe sur une petite boulangerie où tout à l’air délicieux. Une fois à l’intérieur, je ne sais pas quoi choisir. Une voix à la radio parle de l’aéroport de Barajas, l’aéroport de Madrid où j’atterrirai le lendemain. J’y vois un signe. Mes nombreuses viennoiseries en main, je décide de me rendre au parc de l’Alameda pour y petit déjeuner. Assise tranquillement sur un banc, 3 hommes viennent me saluer. On passera plus de 2 heures à discuter.

visiter-mexico-df

visiter-mexico-df

visiter-mexico-df

Une autre facette

Je me rends au Monumento a la Revolución. Cette grande arche pas vraiment jolie commémore la révolution mexicaine. D’ici, je me promène dans les environs. De hauts grattes-ciels dessinent les contours de la ville. Ce quartier moderne est le quartier d’affaires où se concentre de grandes entreprises.

visiter-mexico-df

visiter-mexico-df

visiter-mexico-df

Acheter des souvenirs

Je rejoins la place La Ciudadela Jose Maria Morelos y Pavón. J’y fais un break à l’ombre avant d’entrer dans La Ciudadela, le marché d’artisanat de la ville. Ici, les artisans vendent des produits typiquement mexicains : calaveras (têtes de morts), sombreros, bijoux, vêtements… C’est l’endroit idéal pour acheter des souvenirs. Les prix ne sont pas très élevés et les commerçants très gentils.

plaza-ciudadela

plaza-ciudadela-mexico

la-ciudadela-mexique

la-ciudadela-mexique

la-ciudadela-mexique

Des sauterelles en dessert

Lors de ma première journée ici, j’avais manger un pozole dans un restaurant réputé pour ses tacos. Je décide donc d’y retourner. Le local est rempli. Aujourd’hui, il y a foot : Belgique-Mexique. Je discute avec l’homme de la table d’à côté. Après un moment, il vient s’asseoir avec moi. Il me raconte qu’il est d’Oaxaca. Je lui réponds que j’ai adoré cette ville et que je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir goûter les chapulines, des sauterelles qui sont un des produits typiques de la ville. Il fouille dans son sac et me sort un sachet qu’il vient juste d’acheter. Il me l’offre. J’insiste pour qu’il le garde car je ne mangerai sûrement pas tout le paquet et qu’il en a plus besoin que moi. Cependant, je lui propose d’en goûter une en sa compagnie. Une fois que le serveur nous apporte le citron vert, je n’y pense pas à 2 fois avant de saisir une de ces bestioles et de la mâcher le plus vite possible. C’est pas si terrible que ça. Ça a le goût de la crevette séchée. Il insiste pour que je reparte en Espagne avec le sachet, histoire de faire goûter ce mets à mes amis.

chapulines

Un dernier tour

Je passe une dernière fois par le Musée des Beaux-Arts et la quantité de policiers armés de boucliers à chaque coin de rue me surprend. J’entre dans l’église de San Francisco avant de faire un dernier tour dans les rues et de rejoindre mon hôtel.

musée-beaux-arts-mexique

église-san-francisco-mexique

san-francisco-mexique

église-san-francisco-cmdx

casa-azulejos-mexique

tourisme-cmdx

zocalo-cmdx

bâtiment-cmdx

Après quelques heures de repos, je décide de trouver un restaurant pour dîner mexicain une toute dernière fois, mais les policiers bloquent tellement de rues que je me retrouve à Burger King où je rencontre Joshua, un magicien qui me fera le tour de magie le plus impressionnant de ma vie. Il m’explique qu’en ce moment-même, un groupe mexicain très connu donne un concert au Zocalo : Caifanes. C’est pour cela qu’il y a autant de sécurité dans les rues. En le raccompagnant à son arrêt de bus, on tombe sur un attroupement de personnes qui écoutent un chanteur perché sur un balcon. Je me dis que culturellement l’Espagne et le Mexique, c’est pas si différent.

Je rentre à l’hôtel. Demain, je me lève tôt pour prendre mon vol retour. C’est la fin du meilleur voyage de ma vie. Je suis totalement tombée amoureuse de ce pays et je n’ai plus qu’une idée en tête y revenir et pourquoi pas pour y vivre quelques mois.

Dépenses :

  • Bus Guanajuato-México Norte : 581$ (27,67€)
  • Hôtel Principal (1 nuit): 260$ (12,38€)
  • Petit déjeuner Pasteleria La Esperanza : 18,50$ (0,88€)
  • Souvenirs La Ciudadela : 85$ (4,05€)
  • Dîner Burger King : 49$ (2,33€)
  • Métro : 6$ (0,28€)
  • Otros : 135,50$ (6,45€)
  • TOTAL : 1135$ (54,05€)

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu