bonsvoyagesetc@hotmail.com

Visiter Monte Albán à Oaxaca, Mexique

Visiter Monte Albán à Oaxaca, Mexique

Mon séjour à Oaxaca touche à sa fin. Après un délicieux petit déjeuner, je retourne dans ma chambre pour faire ma valise et ranger un peu. Je laisse mon sac à dos à la réception et je pars à Calle Mina 501 où sont vendus les billets de bus pour aller visiter Monte Albán.

Pendant la lecture de ce post, je te conseille d’écouter cette chanson :

Monte Albán, un lieu historique

Il s’agit d’un site préhispanique qui surplombe la vallée de Oaxaca, à quelques 2000 mètres d’altitude. Les premières constructions commencèrent vers 500 avant J.C. et la ville fut peuplée de près de 50.000 habitants entre 250 et 800 après J.C. Les Zapotèques construirent une multitude de temples alignés et savamment orientés en fonction du soleil et des points cardinaux. Quand le site et les autres cités mexicaines s’éteignirent, ce sont les Mixtèques qui feront de Monte Alban leur cimetière royal.

Arrivée sur le site

Quand j’arrive au petit local, un bus est en train de partir. Je devrais donc attendre le suivant. Les couples et groupes de voyageurs arrivent petit à petit. Ils parlent dans leurs langues respectives. On dirait que les touristes du monde entier passent par Oaxaca chaque jour. Notre bus nous récupère et nous commençons le voyage jusqu’à Monte Albán.

Le véhicule se gare et nous descendons un par un. Il faut prendre une rue en légère pente pour arriver à l’entrée. Le soleil est déjà haut et la chaleur n’aide pas à avancer. La queue pour acheter le billet est bien longue. Plusieurs minutes sont nécessaires pour obtenir le fameux morceau de papier que autorise l’entrée du site.

L’endroit est assez grand pour ne pas se croiser avec trop de touristes. Monte Albán se visite en 2-3 heures. Je te conseille de trouver un lieu un peu éloigné du reste des touristes pour profiter du silence, de la grandeur du site et de la vue sur l’immense vallée de Oaxaca.

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Monte-Albán

Oaxaca

Monte-Albán

Monte-Albán

Oaxaca

Monte-Albán-Oaxaca

Monte-Albán-Oaxaca

Monte-Albán

Monte-Albán-Oaxaca

Monte-Albán

Monte-Albán-Oaxaca

Monte-Albán

Monte-Albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

visiter-monte-albán

Retour en ville

Il fait toujours aussi chaud et ma visite se termine. Je remonte dans le bus et arrive dans les rues remplies de monde dans le centre de Oaxaca. J’entre dans le bruyant Mercado del 20 de noviembre. Les différents postes sont pleins. On dirait que tous les touristes de la ville ont décidé de venir y manger aujourd’hui. Un homme m’interpelle et je m’assois dans son restaurant vide. Je commande un mole poblano et une délicieuse agua de naranja. Il tient ce stand avec sa femme. Il discute un peu avec moi avant que d’autres clients arrivent.

mercado-20-noviembre

J’ai envie d’un dessert, je vais donc sur ma place favorite à Oaxaca : La Plaza de la Danza. Je m’assois à une des nombreuses terrasses qui s’y trouvent. Je commande une glace, une nieve de Beso de Ángel. Delicieuse. Tout proche, il y a une femme qui vend des biscuits mexicains. Je décide d’en acheter quelques uns pour les déguster sur les escaliers pendant que je profite d’un spectacle organisé dans le cadre du Día de los Muertos.

Oaxaca-terraces

nieves-oaxaca

gastronomie-mexicaine

Départ pour Puerto Escondido

La journée se termine. Je vais à l’hostel récupérer mon sac à dos. Je parle un bon moment avec le propriétaire qui me raconte sa trajectoire professionnelle et comment il en est arrivé à ouvrir cet endroit. Il me confie aussi ses projets futurs. Je dis au revoir à Monica, la réceptionniste. Fernando arrive en voiture, il m’emmène dîner dans un endroit très éloigné du centre-ville.

Le local est minuscule et tous les membres de la famille qui le tient sont regroupés derrìere la caisse. Nous mangeons de délicieux et pas chers du tout molletes rellenos. Il reste un peu de temps, et Fernando me conduit au Zócalo pour un dernier chocolat chaud. Nous nous disons au revoir à la gare routière. Je laisse tristement Oaxaca et je monte dans le bus qui parcourra toute la nuit le chemin jusqu’à Puerto Escondido.

Dépenses :

  • Bus jusqu’à Monte Albán (A/R): 55$ (2,62€)
  • Entrée Monte Albán: 70$ (3,33€)
  • Déjeuner El Socorro: 70$ (3,33€)
  • Glace: 35$ (1,67€)
  • Dîner Antojito Brenda: 79$ (3,76€)
  • Autres: 30$ (1,43€)
  • TOTAL: 339$ (16,14€)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu