Top
  >  Espagne   >  Que faire à Bilbao en 2 jours ?
Que faire à Bilbao en 2 jours

Article actualisé en mai 2024

Les touristes internationaux ont l’habitude de se rendre à Madrid, Barcelona ou Séville lorsqu’ils visitent l’Espagne. Pourtant, le nord du pays regorge de pépites qui méritent aussi de s’y attarder. Bilbao est l’une d’elles. J’y ai vécu lors de mes premières années dans la péninsule ibérique. 4 ans à la parcourir de fond en comble, à tester ses bars, à visiter ses musées… Alors, suivez-moi pour visiter Bilbao en 2 jours !

Bilbao en quelques mots

Bilbao représente une alternative au sacro-saint : sol, playa, fiestas et siesta.

Bilbao représente une autre Espagne, différente de celle qui a été vendue pendant des années aux touristes internationaux. 

Ville la plus importante de la communauté autonome Euskadi, le pays basque espagnol, qui revendique une identité bien différente, elle a été grise, terne et triste pendant des années.

La ville a su renaître de son passé industriel et se positionne maintenant sur la culture, l’architecture et le design.

Que voir à Bilbao en 2 jours ?

Bilbao est la ville idéale pour un week-end urbain, qui mêle culture et gastronomie. Bien qu’il soit possible de la découvrir en seulement 2 jours, il est totalement possible d’y passer plus de temps pour mieux la connaître.

Voici un programme parfait pour une courte escapade :

Jour 1 : de la Ría à Indautxu

La Ría, c’est le fleuve de Bilbao. Vous pouvez y faire une promenade en bateau ou encore la parcourir en aviron. Si vous préférez la terre ferme, ses berges ont été aménagées pour vous permettre de vous y promener tout en découvrant ses trésors.

Indautxu, c’est un quartier plus résidentiel que touristique qui vous permettra de découvrir une vie locale plus authentique et de vous mêler aux locaux.

9 h - 10 h : Prendre le funiculaire d'Artxanda

Après avoir pris un bon petit déjeuner à votre hôtel, partez prendre le funiculaire d’Artxanda, qui vous emmène en 3 minutes sur la colline du même nom.

D’ici, vous pourrez admirer une vue panoramique de Bilbao et comprendre pourquoi on l’appelle « el botxo » (une petite, mais grande ville, entourée de plusieurs montagnes).

10 h - 10 h 30 : Traverser le Pont Zubizuri

Une fois en bas, il est temps de traverser le fleuve pour se rendre de l’autre côte. Pour cela, emprunter le Pont Zubizuri.

En euskera, son nom veut dire pont blanc. Il est aussi appelé pont de Calatrava, en référence à son créateur, un architecte espagnol.

D’ici, vous aurez une jolie vue sur le fleuve, mais aussi sur les Torres Isozaki, qui portent le nom de leur architecte japonais Arata Isozaki. Ces 2 tours jumelles mesurent 83 mètres de haut.

10 h 30 - 12 h 30 : Visiter le musée Guggenheim

Il est enfin temps de partir à la découverte de l’emblème de Bilbao, le musée Guggenheim.

Sa drôle de forme impressionne de loin. Conçu par le fameux Frank Gehry, le musée en lui-même est un chef-d’œuvre.

Il symbolise un navire ancré au bord du fleuve et vêtu de titane sur lequel la lumière projette différentes tonalités à chaque moment de la journée. 

Le bâtiment est entouré d’œuvres d’art uniques et singulières, comme Mama de Louise Bourgeois.

Sur 3 étages, le musée nous donne une leçon d’art classique, mais surtout moderne.

Un autre symbole de Bilbao garde le musée de jour comme de nuit, le fidèle Puppy de Jeff Koons.

12 h 30 - 14 H : Manger chez Bistro

Situé dans le Guggenheim, ce restaurant offre un menu à base d’ingrédients sains et savoureux. Leur terrasse offre une jolie vue sur le fleuve.

14 h - 15 h : Se promener le long de la Ría

Les berges du fleuve de Bilbao ont été réaménagés pour offrir aux passants un lieu de promenade agréable, notamment les jours de beau temps.

Durant votre balade, vous pourrez admirer la Torre Iberdrola ou encore l’Université de Deusto, là où j’ai étudié lors de mon Erasmus.

15 h - 16 h : Se relaxer au Parque Doña Casilda

Ce parc d’inspiration romantique est l’endroit idéal pour faire une pause au soleil. 

La construction débuta en 1907 et depuis, le parc a évolué et a été rénové à plusieurs reprises. 

Vous y découvrirez un kiosque à musique de style classique et surtout un majestueux lac où se prélassent les canards locaux.

16 h - 17 h : Visiter le Musée des Beaux-Arts

Du parc au musée des Beaux-Arts, il n’y a qu’un pas.

Ici, vous pourrez admirer des œuvres d’art du XIIe à nos jours. Art ancien se mélange à l’art contemporain et les artistes internationaux côtoient les artistes basques, dont Zuloaga et Echevarría.

Peintures, sculptures, gravures et autres objets décoratifs, ce sont plus de 6 000 œuvres qui composent le fond de ce musée.

17 h - 18 h : Se promener dans indauxtu

Indautxu est le premier quartier que j’ai connu à Bilbao puisque c’est là où se trouvait mon premier appartement. Il s’agit d’un quartier résidentiel, pas du tout touristique.

L’endroit parfait, donc, pour observer les locaux vivre leur vie quotidienne et aussi entrer dans les magasins pour faire un peu de shopping ou bien s’arrêter faire une pause-café.

18 h -19 h : Découvrir l'Alhondiga

Il s’agit de mon monument préféré. Cet ancien entrepôt de vin a été transformé, en 2010, en centre de loisirs et de culture après avoir souffert d’un incendie en 1919.

Le célèbre designer Philippe Starck a été de la partie pour faire de cet édifice un lieu d’exception. 

Médiathèque, cinéma, piscine… Il existe plusieurs espaces dans ce bâtiment qui surprend par les œuvres d’art qui orne ses colonnes.

Il s’appelle aujourd’hui Azkuna Zentroa en hommage à l’un des anciens maires de la ville.

19 H - 20 H : Boire un verre chez Yandiola

Yandiola, c’est un restaurant dont la terasse se situe en haut de l’Alhóndiga, l’endroit parfait pour boire gin tonic dans une ambiance chill.

20 h - 22 h : Dîner dans un de nombreux restaurants de la ville

Il est l’heure de clôturer la journée dans un des nombreux restaurants de la ville.

Vous pouvez rester dans le quartier et continuer à profiter d’une ambiance locale et authentique ou pourquoi pas aller au Casco Viejo pour découvrir la vie nocturne du quartier que vous découvrirez demain matin.

Jour 2 : du Casco Viejo à Gran Vía

Le Casco Viejo, c’est la zone touristique par excellence. La Vieille-Ville pleine de charme où se perdre le nez en l’air.

Enfin, la Gran Vía est l’artère commerciale de la ville. L’endroit parfait pour terminer votre séjour en faisant un peu de shopping.

9 h - 10 h : Faire un pèlerinage à la Basilique de Begoña

Construite là où est apparue la Vierge au début du XVIᵉ siècle, la basilique de Begoña est d’inspiration gothique, même si elle combine plusieurs styles.

Pour les locaux, il s’agit d’un lieu important puisque la Vierge de Begoña est la patronne de Biscaye (le département où se situe Bilbao). Elle est si essentielle qu’il l’appelle la Amatxu, la maman en euskera.

Définitivement l’un des grands symboles de la ville !

10 h - 11 h : Arpenter les 7 calles et le Casco Viejo

Le Casco Viejo est la Vieille Ville de Bilbao, mais c’est dans la région des 7 calles (7 rues) qu’est née la ville. Ici, les vieux bâtiments abritent des logements, mais aussi des petites boutiques. J’y ai vécu un an.

L’été, quand le soleil bat son plein, l’étroitesse de ses rues les mettent à l’ombre en faisant le lieu parfait pour une petite balade.

Les 7 Calles comme le reste du Casco Viejo étaient consacrées aux activités portuaires et au commerce. Aujourd’hui encore, c’est le quartier, où faire ses emplettes dans les boutiques authentiques et uniques gérées par les locaux.

11 h -12 h : Entrer dans la Cathédrale de Santiago

Ancienne église, devenue basilique, puis cathédrale, le monument est plus ancien que la ville elle-même. De style gothique, elle n’arbore qu’un seul clocher.

À l’intérieur, ses nefs vous invitent à faire une pause et à admirer la lumière qui transperce ses vitraux avant de continuer votre visite.

12 h - 13 h : Manger des Pintxos sur la Plaza Nueva

Au cœur du Casco Viejo, il y a une place qui réunit aussi bien les touristes que les locaux, surtout le dimanche matin quand les stands de numismatie et de philatélie l’envahissent. C’est la Plaza Nueva.

Ici, se trouve le siège de l’Euskaltzaindia, Académie de la Langue Basque et surtout de nombreux bars et restaurants où vous dégusterez les fameux pintxos en guise d’apéritif.

Les pintxos se mangent n’importe quel jour, à n’importe quelle heure et sous n’importe quel prétexte.

Il s’agit d’une spécialité culinaire du Pays Basque et on en trouve dans presque n’importe quel bar de Bilbao et sa région.

Alors qu’est-ce qu’un pintxo? Une tranche de pain sur laquelle, on dépose de la nourriture. De la nourriture très très bonne en général.

Normalement, on l’accompagne d’une bière ou d’un verre de txakoli (un vin local) et on en prend un différent dans chaque bar.

Vous pouvez donc facilement vous retrouver à passer de bars en bars pendant 2 heures de suite.

Hormis sur la Plaza Nueva, vous pouvez en déguster sur la Plaza Unamuno, la Calle Santa Maria, la Calle Somera… Bref, presque partout dans le Casco Viejo !

13 h - 14 h : Déjeuner dans le Marché de La RIbera

C’est l’heure de se restaurer dans le marché de la ville. Construit en 1929, il s’agit du marché couvert le plus grand d’Europe !

Situé sur le bord de la ria de Bilbao, il arbore un style monumental. Sa structure intérieure ne comporte aucune colonne. Par conséquent, les espaces sont totalement ouverts.

À l’extérieur, le marché déploie son ornementation art déco variée, qui attire tous les regards sur ses jolies baies vitrées.

En 2012, après avoir subi une profonde restauration de 3 ans, il est prêt à vivre une nouvelle vie. 

Depuis, c’est le lieu à la mode pour venir manger dans un de ses nombreux restaurants après avoir fait le plein de courses en produits frais et de saison.

14 h - 15 h : Visiter le Teatro Arriaga

Si vous êtes en ville le week-end, c’est l’occasion de découvrir l’intérieur du Teatro Arriaga lors d’une visite guidée.

Inspiré par l’Opéra de Paris, il a été construit dans un style néo-baroque en 1890, qui attire tous les regards.

À l’intérieur, il conserve du mobilier d’époque et de fabuleux tapis à admirer lors de représentations culturelles ou des visites guidées qui sont organisées pour le plus grand bonheur des touristes.

15 h - 16 h : Admirer le vitrail de la Gare d'Abando

Il est temps de quitter le Casco Viejo de Bilbao pour se rendre à la gare d’Abando, la gare de la ville. Cependant, il n’est pas encore l’heure de s’en aller.

On y va pour admirer l’impressionnante verrière dont les vitraux représentent la vie et les coutumes de la Villa.

Vous pourrez y voir des références à la Basilique de Begoña, à la pelote basque, à l’industrie sidérurgique…

Pour la découvrir, rendez-vous dans l’accès des voyageurs des quais vers le hall.

16 h - 18 h : Faire du shopping sur Gran Vía

Profitez de vos derniers moments à Bilbao pour faire du shopping dans l’une des nombreuses boutiques réparties le long de la Gran Vía.

Moins connue que la célèbre avenue madrilène, c’est ici que vous trouverez les marques espagnoles et internationales les plus connues. 

Lors de votre session shopping, prenez tout de même le temps d’admirer les bouches de métro à l’esthétique particulière et la Plaza Moyua qui ponctue l’avenue d’une touche de vert.

Que faire autour de Bilbao ?

Bilbao est une ville où passer plusieurs jours sans s’ennuyer, mais c’est aussi une excellente base pour explorer les alentours.

Vous pourrez, par exemple, prendre le métro pour explorer les villages environnants et aller à la plage ou passer une demi-journée à San Juan de Gaztelugatxe.

Si vous avez envie d’aller un peu plus loin, voici 4 excursions qui pourraient vous intéresser : 

EXCURSION À VITORIA

Découvrez le patrimoine historique d’une autre ville basque importante !

Visite rapide de Biarritz, Saint-Jean de Luz et San Sebastian

Découvrez la destination estivale, Biarritz, la charmante ville de Saint-Jean de Luz et la célèbre Saint-Sébastien.

Découverte de Saint-Sébastien et la côte basque

Profitez d’un itinéraire flexible et personnalisé lors de cette excursion privée qui vous emmènera découvrir Saint-Sébastien et la côte basque. 

Excursion œnologique à La Rioja

Découvrez ce qui fait de La Rioja la première région viticole du pays !

Combien de jours pour explorer Bilbao ?

Vous pouvez explorer Bilbao en 2 jours. Néanmoins, pour vraiment prendre le temps de parcourir ses musées et découvrir sa gastronomie, 3-4 jours sont conseillés.

Enfin, si vous avez aussi envie de visiter les villages alentours ou d’aller à la plage, vous devez au moins y rester 1 semaine.

Si vous êtes un slow travel ou un digital nomad, vous ne vous y ennuierez pas si vous décidez de rester plusieurs semaines ou mois tant son offre culturelle est importante tout comme le nombre de destinations intéressantes à découvrir dans la région.

Maintenant que nous avons vu que faire pour profiter de Bilbao en 2 jours, je vous propose 2 itinéraires pour 1 ou 3 jours dans la ville basque.

Visiter Bilbao en 1 jour

Si vous n’avez vraiment qu’une seule journée pour découvrir la ville, voici une liste d’essentiels !

  • Funiculaire Artxanda
  • Puente Zubizuri
  • Museo Guggenheim
  • Casco Viejo y las 7 Calles
  • Cathédrale de Santiago
  • Plaza Nueva

VISITER BILBAO EN 3 JOURS

Si vous avez la chance de pouvoir rester 3 jours, je vous conseille de suivre l’itinéraire pour arpenter Bilbao en 2 jours et d’ajouter ces endroits accessibles en métro pour découvrir un peu la région :

  • Algorta, charmant village de pêcheurs vert et blanc
  • Portugalete, célèbre pour son pont suspendu
  • 1 demi-journée à la plage de Neguri

Quand aller à Bilbao ?

Bilbao offre un charme unique tout au long de l’année.

Cependant, pour en profiter pleinement, la période optimale se situe généralement entre mai et septembre.

Les températures sont agréables, oscillant habituellement entre 20 et 25 degrés Celsius, offrant un climat idéal pour explorer la ville et ses environs.

La possibilité de quelques averses reste présente, mais beaucoup moins que durant le reste de l’année.

Fin août, les fêtes de Bilbao (Aste Nagusia) battent leur plein. Cela peut donc être l’occasion parfaite pour faire la fête tout en découvrant la ville et en participant aux nombreux concerts, pièces de théâtre, démonstrations sportives et autres évènements qui y sont organisés.

Comment aller à Bilbao ?

Bilbao est doté d’un aéroport international, où atterrissent chaque jour de nombreux avions en provenance des grandes villes européennes.

Si vous êtes déjà en Espagne, vous pouvez aussi rejoindre la ville en prenant le train ou l’autobus.

Si vous souhaitez inclure Bilbao lors d’un roadtrip dans la région, vous pouvez bien entendu vous y rendre en voiture.

Gardez à l’esprit que de quelques rues sont fermées à la circulation.

De plus, vous devrez sûrement garer votre véhicule dans des parkings privés ou bien le laisser en dehors du centre-ville et prendre, par la suite, les transports en commun.

Si vous n’avez pas de voiture, mais avez envie de liberté, vous pouvez bien entendu louer une voiture depuis d’autres villes d’Espagne, la France ou le Portugal.

Comment se déplacer à Bilbao ?

Bien qu’il soit totalement possible de parcourir le centre-ville à pied, vous pouvez aussi compter sur les transports en commun, qui vous emmèneront partout.

Pour les utiliser, vous devrez acheter une carte, la Barik.

Elle existe en 2 versions : une rechargeable et une autre qui vous permet de voyager de manière illimitée pendant 24, 48 ou 72 heures.

Quelle que soit la version choisie, vous pourrez prendre le métro, les bus, l’Euskotren, les funiculaires et le pont suspendu de Portugalete.

Où se loger à Bilbao ?

Bien que Bilbao ne fasse pas partie des plus grandes villes d’Espagne, elle est quand même assez étendue. 

Par conséquent, certains quartiers sont à privilégier si vous ne restez en ville que quelques jours et que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre trop de temps dans les transports en commun.

Voici 3 quartiers à privilégier pour passer 2 jours à Bilbao ou un peu plus :

  • Le Casco Viejo : évidemment, c’est le quartier par excellence pour les touristes. Plein de charme, cette zone de la ville, vous permet d’explorer les principales attractions touristiques tout en profitant de son offre gastronomique et nocturne.
  • Indautxu : quartier beaucoup moins touristique, il est donc plus abordable. Vous êtes plongés dans la vie locale, tout en restant proche du Guggenhiem ou du Casco Viejo. En effet, vous pouvez rejoindre ces deux destinations en marchant.
  • Abando : c’est un bon compromis entre les deux quartiers. Vous pourrez profiter de l’offre gastronomique de la zone tout en étant proche des principales attractions touristiques et de la gare.

Être digital nomad à Bilbao

Bilbao n’est vraiment pas une destination renommée parmi les digital nomads. C’est dommage, car c’est une ville qui a de nombreuses qualités :

  • le wifi est excellent ;
  • il y a plusieurs cafés où travailler ;
  • quelques co-workings sont aussi à disposition ;
  • il existe une petite communauté d’expatriés ;
  • la ville propose une offre culturelle importante ;
  • il y a beaucoup de restaurants, bars et boîtes de nuit à tester ;
  • la plage n’est jamais loin ;
  • c’est une bonne base pour explorer le reste du Pays Basque ;
  • mais aussi Cantabria, la Navarre et pourquoi pas la France ?

De plus, c’est une ville à taille humaine où en apprendre plus sur la culture espagnole, mais aussi basque.

Voyager responsable à Bilbao

Comme partout ailleurs, il est conseiller d’être un voyageur responsable lorsque vous séjournez à Bilbao.

Voici une liste de 8 actions à mettre en place pour votre future escapade :

  • opter pour les transports en commun pour se déplacer en ville ;
  • séjourner dans des hébergements respectueux de l’environnement ;
  • privilégier la marche ou le vélo pour explorer la ville ;
  • participer à des visites guidées ou des activités écotouristiques qui mettent en valeur la nature et la culture locale ;
  • consommer des produits locaux et de saison ;
  • réduire sa consommation d’eau et d’énergie dans son logement ;
  • éviter les produits à usage unique autant que possible ;
  • participer à des actions de ramassage des déchets dans les parcs de la ville.

Voilà, nous sommes à la fin de cet article qui vous guide pour visiter Bilbao en 2 jours.

La ville basque est une ville que j’adore, je ne peux donc que vous recommandez de la découvrir et d’en profiter aussi pour en apprendre plus sur l’euskera et sur la culture tellement unique de cette région d’Espagne.

Que voir à Bilbao ? Partagez cet article sur Pinterest !

Bilbao en 2 jours
Bilbao en 2 jours
Bilbao en 2 jours

Comments:

  • février 27, 2015

    Ca a l’air très moderne et aérien !

    reply...
  • zoupatapon

    décembre 2, 2015

    je découvre ton blog, et merci pour tous ces articles sur ta région, nous y allons en amoureux pour le réveillon, et on va se régaler. Je connaissais déjà un peu, mais là, je me dis que 4 jours, ça ne va pas être de trop! merci pour tous tes conseils! joli regard sur la ville et les alentours

    reply...
  • octobre 18, 2016

    Je viens de découvrir ton blog, il est génial. Je compte y aller l’été prochain, je garde précieusement ton article 🙂 Merci merci !
    Bonne soirée 🙂

    reply...

post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.